Expositions - Communication et Publicité  
 
INTEREXPO
Une communication intelligente au service de l'entreprise

Cliquer sur la revue pour la visionner

Téléchargez Adobe reader
Lire l’édito de "Tourisme Magazine N 119"




Commandez votre numéro





 
  SONDAGE

""

votez
 

 
  EDITO


TOUS UNIS FACE A LA CRISE

Nul expert, aussi savant qu’il fût, nulle institution au monde aussi avisée qu’elle pût  l’être, n’auraient pu prédire une telle catastrophe sanitaire mondiale. Un bouleversement inattendu est venu remettre en cause toutes les règles du comportement, toutes les habitudes acquises, toutes les visions du futur.
Aucune visibilité possible. Aucune des prédictions avancées par ci par là ne se sont avérées vraies.
L’humanité dans son immensité est à la merci de l’infiniment petit.

L’une des victimes majeures de cette pandémie est, inévitablement, le tourisme et les principaux secteurs qui gravitent autour, tels le transport aérien, maritime et l’artisanat. Les manques à gagner sont énormes......

 

Lire la suite
 

 
  NEWS
Habit traditionnel :La robe kabyle fait toujours parler d’elle

Dans toutes les sociétés, l'habillement est considéré comme un facteur de transmission de valeurs sociales et d'événements culturels et témoin du statut social de la famille. Selon le ministère du tourisme et de l’artisanat, l’habit traditionnel algérien forme une sélection de traditions locales et d'influence des différentes civilisations qui ont existés sur terre, et comme l'Algérie est le point de rencontre des civilisations, elle possède une variété d’habit. Le ministère classe l’habit traditionnel en deux catégories. Il s’agit de la tenue urbaine qu’on trouve dans les plus grandes villes telles que Alger, Constantine, Tlemcen, Mostaganem et Annaba et elles sont connues – depuis les temps anciens - pour leurs tenues brodées, faites de tissus beaux et riches en décoration, ornées de petites perles placées sur des vestes légères et fines, à manches longues décorées de rubans (Dentelles).
Catégorie : Algérie, Artisanat, Lire la suite
 
Le Grand Voyage au temps d’Al Jazâ’ir

A l’image des Maghrébins de leur temps, les Algériens de l’époque ottomane, pratiquaient ce qu’on peut nommer, à postériori, le Grand Voyage. Celui-ci avait lieu à l’occasion de l’accomplissement du rituel du Hadj, le cinquième pilier le l’Islam que chaque Musulman en capacité physique et matérielle se doit d’accomplir une fois dans sa vie. Contrairement aux voyages d’étude, de prospection et de diplomatie le voyage pour motif de pèlerinage est effectué par des groups importants d’hommes sous forme de Rekbs, ou caravanes et il peut durer neuf mois, voire même un an entre l’aller et le retour. Dans un premier temps, des groupes de pèlerins se forment au niveau des trois Baylek du pays -Baylek ech’Charq, Baylek el Gharb et Baylek et’Titri- et de Dar Es’Soltane -la capitale Alger et ses environs- puis se rejoignent à Biskra pour former ar Rekb al Jazâ’iri, le convoi officiel du pays ; c’est de cette ville que partait chaque année le Rekb Algérien vers les lieux saints.
Catégorie : Algérie, Patrimoine, Lire la suite
 
L’évènementiel touché de plein fouet par le coronavirus. Le cas du ‘Cirque Amar’ en Algérie.

L’évènementiel constitue un des maillons forts du tourisme pour offrir toute une panoplie de manifestations artistiques et culturelles aptes à promouvoir une destination touristique. En d’autres termes, l’évènementiel est susceptible de drainer des flux touristiques vers des pôles d’attractions, et contribue de ce fait à stimuler le tourisme interne dans une région ou un pays. Parmi toutes ces animations, il y a le cirque, dont l’Algérie (sans en avoir fait une ‘tradition’ à l’instar d’autres pays) n’en est pas moins un pionnier. Et pour preuve, l’origine du ‘Grand cirque Amar’ connu dans le monde entier a été fondé par un Algérien, Ahmed Ben Amar El-Gaid qui est né en 1860 à Bordj-Bou-Arréridj (Est Algérien)! Après ses premières représentations en France, il épouse Marie Gabrielle Bonnefoux qui dirigeait avec son frère ‘La ménagerie Lorézienne’ depuis 1887.
Catégorie : Tourisme, Lire la suite
 
Sévèrement impactées par le Covid-19 Comment sauver les agences de voyages ?

La crise du Covid-19 n’a épargné aucun secteur d’activité en termes de pertes. Le secteur du tourisme est très affecté, même en Algérie. Pour les agents de voyages, tour-opérateurs et autres acteurs du voyage, la crise sans précédent qu'ils subissent pour cause de pandémie de Covid-19 relance une question brûlante : leurs activités résistera-t-elle à ce choque encore plus longtemps ? Sachant que quatre mois durant, presque toutes les agences de voyage et de tourisme son en berne. Malgré que les frontières aériennes, maritimes et terrestres du pays demeurent fermées, les agences de voyages sont autorisées à reprendre leurs activités en Algérie. Un signal de préparation à la post-ouverture des frontières en prévision de la saison estivale.
Catégorie : Tourisme, Lire la suite
 
Cap vers le tourisme de santé ? Coronavirus a-t-il redirigé l’approche ?

L’adaptabilité est une qualité humaine. Le coronavirus (Covid-19) et l’annonce imminente d’autres épidémies ou pandémies mondiales devaient inciter les opérateurs touristiques à repenser leurs modes d’investissements. Et aux pouvoirs publics leurs stratégies en la matière et à les renforcer par une assise juridique et réglementaire. Surtout que cet été et son décor planté en saison estivale est un revers de la médaille pour les établissements hôteliers, les gestionnaires des parcelles de plages concédées aux privés, les chefs des camps de vacances et autres, du fait de la désertion attendue de leurs structures et du non-afflux ruinant causé par les règles de distanciation sociale et de l’application des mesures préventives liées au Covid-19.
Catégorie : Tourisme, Lire la suite
 

Page : 1 2 3 4 5 > >>

 


Copyright © 2008 Interexpo Administration
Conception : New agency   www.newagency-dz.com

Il y a eu 1969112 visiteurs uniques

 
NEWSLETTER
Saisissez votre adresse e-mail

S'inscrire
Se désinscrire

Categorie

 



 

Recherche News